FREE COOLING

Comment réduire les coûts d’énergie jusqu’à 80 % en utilisant le free cooling ?

Pour les fabricants basés en Europe du Nord (et partout ailleurs où le temps se refroidit en hiver), l’introduction du refroidissement gratuit est une évidence. Pourquoi payer pour une capacité de refroidissement alors que vous pouvez l’obtenir gratuitement en exploitant simplement l’air ambiant ?

Le free cooling peut réduire la consommation d’énergie et les coûts jusqu’à 80 %, ce qui permet aux entreprises non seulement d’économiser de l’argent, mais aussi de faire de réels progrès en matière de développement durable. De nombreuses entreprises sont soumises à une pression extrême pour trouver des moyens de réduire les émissions de carbone et le free cooling peut constituer un moyen efficace d’atteindre des objectifs environnementaux même très stricts.

1. Avantages du Free Cooling

Le Free Cooling utilise l’air extérieur pour refroidir l’eau utilisée dans les processus industriels. Mais ce n’est pas tout : le free cooling peut également être utilisé pour la climatisation – ou tout autre environnement nécessitant un refroidissement de confort. Le free cooling peut également contribuer à prolonger la durée de vie d’autres équipements de refroidissement en dissipant la chaleur avant même qu’elle n’atteigne le refroidisseur, réduisant ainsi la charge sur les pièces mécaniques .

CIME propose un très large portefeuille d’équipements avec free cooling. Le compresseur est le plus gros consommateur d’énergie de tout système de refroidissement. Par conséquent, la réduction du temps de fonctionnement du compresseur, même minime, peut réduire considérablement la consommation énergétique globale du système. Plus la température de l’eau est élevée, plus le temps de fonctionnement du free cooling est long et plus les économies sont importantes.
En été, lorsque les températures extérieures sont trop élevées pour assurer le free cooling, le dry cooler est contourné automatiquement et le système d’eau glacée existant prend entièrement le relais.

2. Exploiter l’air libre

L’air ambiant est une ressource entièrement gratuite et le free cooling / dry cooler peut être bénéfique même lorsqu’il n’y a qu’une légère différence entre la température de l’air extérieur et celle du retour d’eau. Cela signifie qu’il peut être efficace pendant au moins six mois de l’année dans la plupart des pays d’Europe du Nord, ce qui permet de réaliser d’énormes économies sur les coûts et la consommation d’énergie. Dans certaines situations, il est même possible d’éliminer complètement la nécessité d’utiliser un refroidisseur !

3. Un large éventail de secteurs et d’applications

Le free cooling est désormais largement utilisé dans un grand nombre de secteurs, des immeubles de bureaux, des centres commerciaux et des hôpitaux aux centres de données, en passant par les usines chimiques et de nombreux processus industriels – en fait, dans toutes les situations où la température de l’eau est généralement supérieure à 10°C.

Même lorsque le free cooling n’est pas l’objectif direct, l’utilisation d’un refroidisseur sec est souvent la meilleure solution pour gérer l’excès de chaleur et le contrôle de la température des processus industriels.

Vous ne savez pas quel service vous convient le mieux ? Contactez-nous

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Enquire here

    Appelez-nous ou remplissez le formulaire ci-dessous et nous vous contacterons. Nous nous efforçons de répondre à toutes les demandes dans les 24 heures les jours ouvrables.